Le jardin

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

Dès l’arrivée sur les lieux, nous plongeons immédiatement sur l’ensemble du parc et l’étang de la propriété.

L’orangerie de la Cense d’Abaumont profite largement du jardin et de la vue sur l’étang du château. Elle s’étend le long de cet étang d’un hectare, séparée de celui-ci par le jardin, donnant beaucoup de charme au lieu. Exposé plein sud, cet endroit est idéal pour les réceptions extérieures.

Au-delà de l’étang, de très belles perspectives prolongent le jardin vers la campagne environnante. Cet environnement privilégié contribuera agréablement à la réussite de vos réceptions.

Historique du jardin

A l’origine déjà, une digue artificielle servait à la retenue de l’eau de l’étang qui faisait partie des défenses du château du XI° siècle. La Cense d’Abaumont, avec son jardin, était elle-même entourée d’eau et de pont-levis.

Au XVIII ° siècle, toute la propriété était emmurée, englobant au passage la ferme d’Abaumont, le château, son étang et le parc arboré, des champs et prairies, ainsi que des jardins potagers et des vergers. Le château était entouré de fossés aujourd’hui comblés, un pont-levis reliait ce dernier à la ferme seigneuriale ; de même qu’un autre donnait accès à la grande allée principale du château.